Cuisine, gastronomie et boissons Vietnam

Home / BLOG / Cuisine, gastronomie et boissons Vietnam
Cuisine, gastronomie et boissons Vietnam

Cuisine

La cuisine vietnamienne a beaucoup de qualités : elle est fine et légère, diététique, vraiment pas chère et très variée. Bien qu’elle s’en inspire parfois, elle se distingue de la cuisine chinoise par le fait qu’elle utilise moins de sauces, mais plus d’herbes et de légumes naturels.

Un ingrédient de base sépare foncièrement les cuisines vietnamienne et chinoise : c’est le nước mắm, sauce brunâtre obtenue par la fermentation de poissons salés. Un condiment national qui fait l’unanimité.

Voir la street food au Vietnam.

Riz

Il existe trois sortes de riz :
– le riz normal avec des grains ronds et blancs ;
– le riz gluant qui présente des grains opaques (il sert à confectionner des gâteaux et des offrandes) ;
– et enfin le riz parfumé reconnaissable à ses longs grains.

Soupes

– Phở : cette soupe aux nouilles, originaire du Nord, s’est répandue dans tout le pays jusqu’à devenir un vrai symbole national.
– Miến lươn : soupe aux anguilles avec des vermicelles transparents.
– Bún thang : soupe de nouilles de riz avec des morceaux de poulet, d’omelette et de crevettes.
– Lẩu : ce que l’on appelle le « pot-au-feu vietnamien » ou la « fondue chinoise », tả pín lù. Un bouillon composé de légumes, d’herbes, de feuilles potagères et de fruits de mer. Le lẩu est un plat très sain et très convivial puisqu’onpuisqu’on le partage à plusieurs.
– Mì : une soupe contenant des nouilles jaunes faites avec de la farine de blé.

Plats traditionnels

– Nem : une des spécialités emblématiques du Vietnam. Une crêpe de riz enroulée en cylindre, contenant des petits vermicelles transparents, du crabe, des morceaux de porc, des bouts d’oignons, ainsi que des champignons de mer.
– Bánh cuốn : appelé aussi « ravioli vietnamien ». Il est fait à partir d’une pâte de riz cuite à la vapeur, farcie de porc haché et de morceaux de champignon noir.
– Chả cá : une des plus fameuses spécialités du Nord. Un filet de poisson frit et non grillé, servi avec des vermicelles de riz, des herbes aromatiques, des cacahuètes grillées.
– Ốc nhồi : farce à base d’escargots, enveloppé dans une feuille de gingembre, et cuite à la vapeur dans une coquille.
– Chạo tôm : bâtons de canne à sucre enrobés d’une pâte de crevette, toujours grillés.
– Canh chua : soupe de poisson et de légumes à la saveur aigre-douce en raison des tamarins (fruits du tamarinier) que l’on y met pour la cuisson.

En savoir plus : http://www.routard.com/guide/vietnam/511/cuisine_et_boissons.htm#ixzz5H3mkNm1d

Leave a Reply

Your email address will not be published.